Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Le Veau
suivi de Le coureur de fond

Pour Luo Han, la vie est une farce. Lorsque les veaux dont il est le gardien sont castrés, il use de tous les stratagèmes pour chaparder sa part de testicules sautés à la table de l’oncle grêlé. Ce dernier ripaille avec les dignitaires du Parti, alléchés par ce mets de choix dans une Chine qui crie famine. Les veaux dépérissent à vue d’œil et le village est en émoi. Le temps de l’insouciance s’achève…


Né en 1955 dans une province rurale de Chine, Mo Yan a publié plus de quatre-vingts romans et recueils de nouvelles, dont Le Pays de l’alcool, Le maître a de plus en plus d’humour et Beaux seins, belles fesses, disponibles en Points. En 2012, il reçoit le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre.



« Mo Yan n'est jamais aussi à l'aise que lorsqu'il décrit, avec un humour parfait et une verve incontestable, la Chine rurale des années Mao et post-Mao. »

Le Nouvel Observateur




Traduit du chinois par François Sastourné


Littérature étrangère
Littérature
Date de parution 03/10/2013
6.30 € TTC
216 pages
EAN 9782757836910
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

Acheter

livre papier Fermer
Fermer