Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

« Tu sais que je suis architecte et que j’aurais dû de ce fait construire des maisons, eh bien, je n’en ai jamais construit, j’en ai seulement fait sauter. » Sur les ordres d’un général fou de l’armée allemande, Robert Fähmel a détruit la splendide abbaye Saint-Antoine pendant la Seconde Guerre mondiale. C’était son propre père, le vieux Fähmel, qui l’avait édifiée. À présent Joseph, le fils, envisage de la rebâtir… Serait-ce pour conjurer le sort qui pèse depuis trois générations sur cette famille allemande d’architectes ? Sous les dehors d’une vaste fresque familiale, récit de ruines et d’édifications successives, c’est cinquante ans d’histoire allemande que nous raconte l’une des œuvres les plus riches de Heinrich Böll.


Heinrich Böll (1917-1985) grandit dans une famille catholique qui lui inculque la haine du nazisme. Prix Nobel de littérature en 1972, il est l’un des plus grands auteurs allemands du XXe siècle. Ses livres Les Enfants des morts, Portrait de groupe avec dame, L’Honneur perdu de Katharina Blum sont disponibles en Points.



Traduit de l’allemand par Solange et Georges de Lalène


Préface de Philippe Claudel

Nos collections
Signatures
Littérature
Date de parution 25/10/2012
10.00 € TTC
416 pages
EAN 9782757831137
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

Acheter

livre papier Fermer
Fermer