Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Des visages marqués, des parcours singuliers disant la misère, la dégradation morale, physique, la déshérence : Robert McLiam Wilson raconte la pauvreté, au début des années 1990, dans l’Angleterre ultralibérale du gouvernement Thatcher. Son récit, illustré par les photographies de Donovan Wylie, abandonne toute distance journalistique au profit d’une empathie émue, pudique et profonde. Une autobiographie déguisée qui préfigure l’œuvre à venir.




Robert McLiam Wilson, né à Belfast en 1964, s’est hissé au premier rang de la littérature irlandaise en l’espace de trois romans : Ripley Bogle, La Douleur de Manfred et Eureka Street.

Donovan Wylie, né à Belfast en 1971, est membre de la prestigieuse agence Magnum.



« Publié il y a plus de dix ans en Angleterre, ce texte bouleversant n'a rien perdu de sa charge terrible. »

Le Monde


Traduit de l’anglais et postfacé par Brice Matthieussent



EN PREMIÈRE DE COUV :


Nouvelle préface inédite de l’auteur


Nos collections
Points Documents
Documents
Date de parution 24/05/2007
7.60 € TTC
352 pages
EAN 9782757803356
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

Acheter

livre papier Fermer
Fermer