Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Et la fureur ne s'est pas encore tue


Bruno Brumhart a cinquante ans. L’heure des bilans. Sa vie ressemble à un long cauchemar : les ghettos, la déportation, les camps, l’errance. Et puis le temps précieux de la halte, dans un château près de Naples, avec les autres déportés. Lieu des désespoirs, des rages mais aussi de rires et d’humanité. Être ensemble pour retrouver l’envie d’exister. Et après ? Même seul, il faudra continuer.


Né en 1932, Aharon Appelfeld a été déporté en 1940 dans un camp de concentration, en Ukraine, d’où il s’est évadé. Ses romans, dont Histoire d’une vie, prix Médicis étranger 2004, L’Amour soudain et Tsili, sont disponibles en Points.



« Par-delà sa confession, ce sont les tourments de tout un peuple que décrit Appelfeld dans ce roman déchirant, en partie autobiographique. »

Lire



Traduit de l’hébreu par Valérie Zenatti


Littérature étrangère
Littérature
Date de parution 12/11/2010
7.40 € TTC
288 pages
EAN 9782757820858
 

Envoyer par mail

envoyer
Fermer

Envoyer par mail

Partage correctement effectué. Fermer

Acheter

livre papier Fermer
Fermer