Se connecter à son espace pro

Se connecter

s’inscrire à l’espace pro

s’inscrire
Fermer
Votre inscription a bien été enregistrée. Fermer
Merci, votre inscription a bien été enregistrée.
Fermer
 

Thierry Jonquet, le maître du roman noir

Accueil > Thierry Jonquet, le maître du roman noir
 

Thierry Jonquet
Hommage au talent multiple et singulier d’un maître du roman noir

 

Voilà plus de dix ans qu’il nous a quittés, mais ses romans restent d’une actualité brûlante.
L’écrivain était l’une des plumes les plus acérées du polar français…


Thierry Jonquet © Collection privée Solange JonquetC’est en plein coeur de l’été 2009 qu’il est parti, à 55 ans seulement. Heureusement, ses livres, une vingtaine, sont encore là, pour le plus grand bonheur des amoureux du polar engagé, brut, qui met le doigt là où ça fait mal. « J’écris des romans noirs. Des intrigues où la haine, le désespoir se taillent la part du lion et n’en finissent plus de broyer de pauvres personnages auxquels je n’accorde aucune chance de salut. Chacun s’amuse comme il peut », dit-il dans Rouge c’est la vie.

L’ancien militant de Lutte ouvrière et de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), qui a également publié sous le pseudonyme de Ramón Mercader (le nom de l’assassin de Trotski) et travaillé à l’hôpital en gériatrie et en psychiatrie, puis comme instituteur dans des classes « difficiles », sait de quoi il parle.
Avec talent, il nous raconte la misère humaine. Lui qui adorait lire depuis son enfance a eu une révélation en lisant un autre grand nom du genre, Jean-Patrick Manchette. « La violence des rapports sociaux, et non celle des gangsters », voilà ce qui lui a plu chez l’auteur du Petit Bleu de la Côte Ouest, expliquait-il un an avant sa mort dans Libération. Et il a démarré en frappant un grand coup dès son premier roman, Mémoire en cage (1982), véritable bijou de suspense.

De Moloch aux Orpailleurs, en passant par Mygale ou Jours tranquilles à Belleville, Thierry Jonquet a raconté les histoires de ceux qu’il appellait « les éclopés de la vie ». Il a aussi écrit une dizaine de romans pour les plus jeunes, dont La Bombe humaine ou L’Ogre du métro. Il a tâté un peu de « l’écriture automatique », comme il disait, à un moment où il connaissait quelques difficultés financières. C’est sous le nom de Martin Eden qu’il a mis en romans plusieurs scénarios de la série David Lansky, écrits par Frédéric H. Fajardie.
Aujourd’hui, ceux qui ne l’ont jamais lu vont pouvoir le découvrir. Vampires, l’un de ses romans, est adapté en série par Netflix.
Quant aux autres, ils pourront le relire. Car ses textes n’ont pas pris une ride. La marque des grands.

Marc Fernandez
Corédacteur en chef d’Alibi

 

 

 
Voir tous les ouvrages de Thierry Jonquet

 

Quelques mots sur les dernières rééditions Points de ce maître du roman noir...

 

Ad Vitam Aeternam - Thierry JonquetAd vitam aeternam

"Dans ses romans noirs, Thierry Jonquet a toujours été fasciné par les corps, ce qu’ils peuvent supporter, ce qu’on leur fait subir. Corps torturés ou tatoués, enfances volées et vieillesses perdues.
Avec Ad vitam aeternam, l’écrivain dissèque également les déraillements de notre société, autopsie les comportements humains. Il déroule plusieurs intrigues, creuse le parcours de personnages déglingués et dessine au scalpel la cartographie des maux de notre époque et à venir.
C’est cru, parfois cruel.
Ça fait froid dans le dos comme être allongé sur le chariot métallique d’une morgue.
En attendant, qui sait que le coeur palpite à nouveau sous la plume et les mots."

Jérôme Dejean

En savoir plus


 

Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte - Thierry Jonquet

Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte

"Septembre 2005 : Thierry Jonquet achève un roman qui se déroulerait sur une année scolaire dans le « 9-3 », après des mois d’immersion dans des « quartiers ». Novembre 2005 : des dizaines de cités françaises s’enflamment.
Février 2006 : début de l’affaire Ilan Halimi, mêlant faits divers, antisémitisme et traitement de banlieues.
Septembre 2006 : parution d’Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte, situé à Certigny, ville fictive de la Seine-Saint-Denis. À travers trois personnages, il raconte la brutalité quotidienne, ghettoïsation, fanatismes, judéité, influence des imams, faillite de l’enseignement et de la police. Façon Jonquet : clivant, car dénué de tout angélisme politique – y compris sur les échecs d’une certaine gauche, ce qui fit hurler quelques belles âmes –."

Hubert Artus
 

"Banlieue parisienne, 2005. Une jeune prof fait ses débuts dans un collège où elle est rapidement confrontée à la violence, au racisme, au trafic de drogue et à l’essor de la radicalisation. Outre l’enseignement, la justice et la police sont mises en question dans ce roman ultra réaliste sur l’incapacité des institutions d’intégrer, d’accepter, de rattraper ces jeunes perdus ou en train de se perdre.
Noir et profondément actuel !"

Marie Michaud
Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

En savoir plus

 

Vampires - Thierry JonquetVampires

Vampires
vient d'être adapté en série sur Netflix !

« Quand vous aurez lu ce farceur de Thierry Jonquet, vous ne serez plus certain de rien.
Sinon d’avoir lu un roman d’une ampleur formidable. »

Télérama

Pour retrouver la bande annonce de la série c'est ici : voir la bande annonce.
Et pour en savoir plus sur le livre, c'est par ici.